le lisible dans l’illisible

« Je n’y comprends rien » – c’est en ces termes que l’art contemporain peut nous interpeler en ne nous laissant pas indifférent.

Dans notre contemporanéité la collusion du discours de la science et de la civilisation hypermoderne, transforme les cadres de notre expérience. L’artiste par son œuvre interroge les enjeux de notre compréhension de ce monde inédit où notre savoir de l’ordre naturel est marqué, transformé par le réel de notre époque.

En effet, l’artiste au XXIe siècle propose de mettre à l’épreuve – un fragment de pensée – qu’il nous livre à travers son œuvre, en montrant ce qui fait énigme ou ce qui suscite une interrogation pour lui. La capture de l’illisible voire de l’innommable à travers le médium artistique nous convie à saisir un visible cristallisé dans l’œuvre d’art. L’instant de contemplation capturé par ce que nous propose l’artiste, sollicite les limites de notre appareil conceptuel et sensoriel. Une impression d’étrangeté féconde alors notre subjectivité et nos appropriations perceptuelles.

C’est ce que la conversation avec l’artiste rencontré livre, en donnant une lisibilité de nouvelles combinatoires à venir.

Françoise Stark Mornington

13.3.2015

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *