Kevin Djedje

 photo Kevin djedje

L’Antenne Jeune Flandre a présenté son univers artistique à la fin de l’année 2011 dans le cadre de l’exposition intitulée L’Open book.

A partir de la pratique de photomontage artistique, Kevin Djédjé décrit la manière à partir de laquelle il donne un sens à son Autre. Devant l’énigme de la mort, il met en tension le rapport au semblant en le nouant à l’équivoque, qui ramène au sens en éloignant le réel. Interrogeant la frontière désignée par l’alternance fondamentale présence – absence, le refus de l’Autre lui ouvre un monde nouveau.

Confronté au réel de la mort sans avoir eu recours aux mots pour le nommer, entre mots et images, l’artiste traite cette rencontre en ayant recours à l’objet scopique et à l’écriture pour tenter de nouer ce qui manque aux mots pour désigner l’innommable.

cialis 20 mg buy online uk see cialis online from canada https://campuschildcare-old.wm.edu/thinking/essay-about-life-without-music/10/ ap english poetry essay examples essay concession paragraph enter site viagra cialis kaufen ohne rezept https://raseproject.org/treat/cialis-jersey-shore/97/ essay on politics today how to make a notecard for a research paper trauma essay antarctica facts for homework essays on pop culture viagra means tiger deutsch essay schreiben see url what is a claim in an essay como se vende sildenafil http://www.danhostel.org/papers/how-to-write-academic/11/ cialis time it takes to work enter site go here write essays for money uk see url viagra kamagra shop how to write a character reference letter template http://www.safeembrace.org/mdrx/cheapest-viagra-australia/68/ https://campuschildcare-old.wm.edu/thinking/conflict-of-generations-essay/10/ rsum example translator writer usa https://explorationproject.org/annotated/essay-on-corruption-ppt/80/ cheap dissertation proposal ghostwriters websites us Traitement du réel

Aux prises avec l’affect de l’angoisse, Kevin Djédjé interroge dans un premier temps le savoir, soit ici les mots de l’Autre de la philosophie et de la psychanalyse.

Une solution

C’est par son savoir faire d’artiste que Kevin Djédjé va construire à partir de la faille de signification une série de montages, où il convoque le spectateur à interpréter ce qu’il tente de rendre visible, soit ici dans l’œuvre présentée – Interprétation -, l’alternance fondamentale entre la vie et la mort et la question du non rapport entre femme et homme.

Le blanc désigne l’espace vide où l’interprétation nouée à l’équivoque n’est pas du côté du sens, mais du côté d’un signifiant Autre, qui est là pour lui. A partir de la place qu’il donne à la lumière, il met en circulation le regard du spectateur en le divisant. C’est où se loge le regard, comme regard des yeux et comme lieu d’un nom d’un trou.

Consultable sur le web :http://beagraphicdesigner.blogspot.com/?z

Cet entretien a été diffusé sur www.radio-a.com.

Françoise Stark Mornington

Pour Le lisible dans l’illisible, Novembre 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.